10 faits en bref concernant le régime
  1. Félicitations! Vous figurez parmi les quelque 35 % de Canadiens (principalement des employés du gouvernement) qui sont assez chanceux pour participer à un régime de retraite au travail. Quand vous partirez à la retraite, votre rente du RRFAEC vous sera versée en plus des prestations du Régime de pensions du Canada (RPC) et de la Sécurité de la vieillesse (SV) auxquelles vous pourriez avoir droit.
  2. Vous êtes membre d’un syndicat participant, travaillez auprès d’un employeur cotisant et avez accumulé 975 heures de travail? Bienvenue parmi les participants du régime. Si vous êtes membre d’un syndicat participant et occupez un poste qui oblige votre employeur à verser des cotisations au régime en votre nom, vous devenez automatiquement un participant du régime le premier jour du mois suivant celui où vous accumulez 975 heures de travail auprès de cet employeur (ou moins, selon votre convention collective). Vous demeurez un participant actif du régime tant que vous êtes membre d’un syndicat participant et que des cotisations sont versées au régime en votre nom.
  3. L’argent rentre, l’argent est investi, l’argent sort. Voilà le fonctionnement du RRFAEC. Vous et vos employeurs cotisez au régime. Le taux de cotisation est fixé en vertu de votre convention collective. Ces cotisations, ainsi que le revenu de placement en découlant, sont utilisées pour verser des prestations de retraite aux participants.
  4. Vous pourriez être admissible à une rente pour services passés et à une rente pour services courants. Votre rente est déterminée en fonction des cotisations totales versées par vous et vos employeurs. Actuellement, les prestations mensuelles représentent 1,55 $ pour chaque tranche de 100 $ de cotisations reçues en votre nom. La formule peut changer de temps à autre. Vous pourriez aussi être admissible à une rente pour services passés si vous travailliez pour un employeur lorsqu’il a versé sa première cotisation au régime. (Voir « Comment calculer votre rente » pour plus de détails).
  5. Vous pouvez partir à la retraite dès l’âge de 55 ans, mais vous obtiendrez alors une rente réduite. Votre rente intégrale commence à être versée lorsque vous atteignez 65 ans. Vous pouvez partir à la retraite et recevoir votre rente intégrale à partir de l’âge de 65 ans. Si vous quittez la vie active entre 55 et 65 ans, votre rente sera réduite. Cette réduction s’impose, puisque votre rente sera versée plus longtemps. Vous ne pouvez pas commencer à recevoir votre rente avant l’âge de 55 ans. En vertu de la loi, les prestations de retraite doivent commencer à être versées au plus tard le 1er décembre de l’année où vous atteignez 71 ans.
  6. Lorsque vous partez à la retraite, vous recevrez une rente mensuelle viagère. Selon l’option de paiement choisie, votre conjoint ou vos bénéficiaires peuvent aussi recevoir des prestations après votre décès.
  7. Si vous avez un conjoint à votre départ à la retraite, vous devez choisir une option de paiement qui prévoit le versement de prestations de décès à cette personne si vous décédez avant elle. Cela dit, votre conjoint peut signer un formulaire pour renoncer à cette rente.
  8. Si vous avez une interruption de service avant l’âge de 55 ans, vous pouvez laisser vos prestations dans le régime et commencer à recevoir votre rente à une date ultérieure, ou transférer la valeur actualisée de votre rente à un compte de retraite immobilisé ou au régime de retraite d’un autre employeur, ou l’utiliser pour souscrire une rente auprès d’une compagnie d’assurance.
  9. Si vous avez une interruption de service après l’âge de 55 ans, vos prestations doivent demeurer dans le régime jusqu’à ce que vous soyez prêt à recevoir votre rente.
  10. Votre rente demeure avantageuse après votre décès. Si vous décédez avant le début du versement de votre rente, votre conjoint, votre bénéficiaire ou votre succession recevra des prestations de décès représentant la valeur actualisée totale des prestations que vous avez accumulées. Si vous décédez après le début du versement de votre rente, les prestations de décès (le cas échéant) dépendront de l’option de paiement que vous avez choisie lors de votre départ à la retraite.
Connexion des fiduciaires Confidentialité Modalités d’utilisation