Comment adhérer au régime et y maintenir votre participation

Adhérer au régime

Le RRFAEC s’adresse aux membres de syndicats qui travaillent pour le compte d’employeurs cotisants, c’est-à-dire les employeurs qui ont été approuvés par le conseil des fiduciaires et qui ont signé une convention collective ou une entente de participation exigeant qu’ils versent des cotisations au régime.

Vous devrez adhérer au régime à la dernière des dates suivantes :

  • la date où votre employeur devient un employeur cotisant; ou
  • le premier jour du mois suivant celui où vous avez accumulé 975 heures de travail auprès d’un employeur cotisant (ou moins selon votre convention collective).

Vous devez normalement accumuler 975 heures de travail auprès d’un employeur cotisant avant de pouvoir adhérer au régime. Cela représente environ six mois de travail pour la majorité des employés à plein temps. Notez que la convention collective de certains employeurs exige moins de 975 heures de travail. Si vous n’êtes pas certain du nombre d’heures dont vous avez besoin en vertu de votre convention collective, communiquez  avec EnAvantage.

Lorsque vous devenez admissible au régime, vous recevrez une trousse de bienvenue de EnAvantage. Cette trousse renfermera votre numéro de participant, un Manuel des participants et un formulaire de « désignation de bénéficiaire ». Veuillez remplir et retourner ce formulaire à EnAvantage dès que possible.

Lorsque vous serez un participant actif, vous et votre employeur verserez des cotisations au régime. Vos cotisations seront automatiquement déduites de votre paie avant impôt et envoyées à EnAvantage, de concert avec celles de votre employeur. Ces montants serviront à vous verser des prestations de retraite.


Interruption de service

Si vous changez d’emploi et commencez à travailler pour un employeur cotisant différent, vous devez normalement accumuler une autre tranche de 975 heures auprès de votre nouvel employeur (ou moins, selon la convention collective) – avant que les cotisations reprennent. Vous devez accumuler ces heures dans un délai de huit mois, sans quoi vous aurez une interruption de service.

Vous n’aurez PAS d’interruption de service si vous figurez toujours sur la liste des employés d’un employeur cotisant et êtes :

  • en congé de maladie;
  • en congé de maternité ou congé parental;
  • en congé d’accident de travail (CSPAAT);
  • en congé autorisé; ou
  • en disponibilité, mais susceptible d’être rappelé dans les 24 mois en vertu de votre convention collective.

Pour plus de renseignements, visitez la section Interruption de service.


Maintenir votre participation à l’aide de cotisations autonomes

Vous pouvez verser des « cotisations autonomes » pour favoriser l’accroissement de votre rente si vous :

  • cessez de travailler pour un employeur cotisant; et
  • étiez à l’emploi d’un autre employeur cotisant avant d’avoir une interruption de service.

Vous pouvez aussi verser des cotisations autonomes pendant un congé autorisé (comme un congé de maternité, un congé parental ou un congé pour accident de travail). Pour verser des cotisations autonomes, veuillez remplir le formulaire « Choix de verser des cotisations autonomes » et le retourner à l’Administration du régime. L’Administration du régime confirmera le montant de vos cotisations autonomes et la durée de ces versements. Veuillez communiquer avec l’Administration du régime pour plus de renseignements.

N’oubliez pas d’informer l’Administration du régime si vous prenez un congé autorisé. Pour plus de renseignements sur ce qui adviendra de votre rente pendant un congé autorisé ou un autre événement marquant de la vie, visitez la section intitulée Événements marquants.

Connexion des fiduciaires Confidentialité Modalités d’utilisation