Fonctionnement du régime

Les régimes de retraite ont pour but d’assurer la sécurité financière future de leurs participants, mais peu d’entre nous savent réellement comment ils fonctionnent. À quelques différences près, la plupart des régimes de retraite fonctionnent sensiblement de la même façon. L’argent rentre, l’argent est investi, l’argent sort. C’est précisément comment le RRFAEC fonctionne.

Cotisations au régime

1re étape : Les cotisations totales que vous et votre employeur versez au régime sont déterminées en fonction de votre salaire. Le taux de cotisation est tributaire de votre convention collective. Tous les employeurs cotisants pour lesquels vous travaillez sont tenus de faire rapport de votre paie totale à la fin de chaque mois et d’envoyer les cotisations requises à EnAvantage. Ces cotisations sont prises en note, et l’argent est déposé dans le régime de retraite, avec celles des autres participants.

2e étape : Des gestionnaires de placements professionnels investissent l’actif du régime de retraite dans des actions, des obligations et d’autres instruments de placement en fonction des lignes directrices établies par le conseil des fiduciaires, en consultation avec son conseiller en placements.

3e étape : Les sommes détenues dans le régime de retraite servent à verser une rente aux participants et à leurs bénéficiaires, ainsi qu’à régler les dépenses d’exploitation du régime.


La règle de 50 %

Lorsque vous partez à la retraite ou quittez le régime, nous déterminerons si vos cotisations valent plus que 50 % de la valeur de votre rente. Si c’est le cas, vous recevrez le remboursement de vos cotisations excédentaires, que vous pouvez obtenir en espèces, transférer à un compte de retraite immobilisé ou utiliser pour souscrire une rente additionnelle.

Seules seront portées à votre compte les cotisations – les vôtres et celles de votre employeur – qui parviennent à EnAvantage. Vérifiez votre relevé de retraite annuel pour vous assurer que vos employeurs ont fait correctement rapport de vos cotisations.


Comment calculer votre rente

Votre rente mensuelle est calculée
comme suit :

Rente pour services passés

Vous accumulerez une rente pour services passés représentant jusqu’à 26,60 $ par mois pour chaque année de service que vous avez accumulée auprès d’un employeur avant qu’il verse sa première cotisation au régime (jusqu’à concurrence de sept ans).

Si vous et votre employeur cotisez, au total, moins de 8 % de votre paie au cours de vos 12 derniers mois d’emploi, votre rente pour services passés sera calculée au prorata. Voici un exemple d’une rente pour services passés calculée au prorata :

Services passés – exemple : Marie a travaillé pour la maison de retraite Herbe au chantre pendant plus de sept ans avant que celle-ci devienne un employeur cotisant. Conformément à la convention collective, Marie et Herbe au chantre ont cotisé un total de 6 % au Régime au cours de sa dernière année d’emploi. Dans ce cas, la rente pour services passés de Marie sera calculée au prorata de 75 % (6 % ÷ 8 %). La rente pour services passés maximale de Marie s’élève à 139,65 $ (26,60 $ x 7 ans x 75 %).

Si vous avez commencé à travailler pour un employeur cotisant après la date où celui-ci a cotisé pour la première fois au régime, vous ne serez pas admissible à une rente pour services passés.

N’oubliez pas que pour avoir droit à une rente pour services passés, vous devez participer au régime pendant une période ininterrompue de 24 mois ou atteindre l’âge de 65 ans après que votre employeur devient un employeur cotisant. Voici un exemple de la façon d’avoir droit à une rente pour services passés :

Services passés – exemple : Michel a commencé à travailler pour la maison de retraite Colline rose le 1er janvier 2002. Colline rose est devenue un employeur cotisant le 1er janvier 2005. Michel a accumulé une rente pour services passés pendant les trois années où il a travaillé pour la maison Colline rose avant qu’elle se joigne au RRFAEC et devienne un employeur cotisant.

Toutefois, pour avoir droit à cette rente pour services passés, Michel doit participer au Régime jusqu’au 1er janvier 2007 (24 mois consécutifs de participation au Régime après la date où Colline rose devient un employeur cotisant). Si Michel quitte le Régime avant le 1er janvier 2007, il ne sera pas admissible à une rente pour services passés.

Rente pour services courants

Vous commencez à accumuler une rente pour services courants à la date où vous et votre employeur commencez à cotiser au RRFAEC. Votre rente pour services courants est calculée en fonction d’une formule appliquée aux cotisations totales reçues en votre nom par EnAvantage.

La rente mensuelle actuelle correspond à 1,55 $pour chaque tranche de 100 $ que vous et vos employeurs cotisez au régime. Les fiduciaires peuvent modifier cette formule de temps à autre, selon la santé financière du régime.

Rappelez-vous que les prestations de retraite peuvent augmenter ou diminuer en fonction de la santé financière du régime.

Voici l’exemple d’un participant qui détient à la fois une rente pour services passés et une rente pour services courants :

Réunir le tout – exemple :

Jacinthe commence à travailler au foyer d’accueil Beausoleil le 1er juillet 2001. Elle avait déjà accumulé 975 heures de travail lorsque ce foyer est devenu un employeur cotisant le 1er janvier 2005. Elle a donc pu adhérer au Régime sur-le-champ et, de concert avec Beausoleil, commencé à y verser des cotisations.

Étant donné que Jacinthe a travaillé pour Beausoleil pendant 3,5 ans avant que ce foyer devienne un employeur cotisant, elle a des droits pour services passés représentant 3,5 ans auprès de cet employeur.

En fonction de la convention collective, Jacinthe et Beausoleil cotisent chacun 4 % de son salaire au Régime – pour un taux de cotisation combiné de 8 %. Cela signifie que Jacinthe a droit à la rente pour services passés maximale pour cette période de 3,5 ans.

Jacinthe participe au Régime pendant 24 mois consécutifs après que Beausoleil devient un employeur cotisant du RRFAEC, ce qui la rend admissible à sa rente pour services passés.

À la date de sa retraite le 1er juin 2013, à l’âge de 65 ans, le montant intégral des cotisations s’élève à 18 700 $. Ces cotisations servent à calculer sa rente pour services courants.

Voici comment la rente mensuelle totale de Jacinthe est calculée :

Rente pour services passés
Rente pour services courants
Droits à pension pour services passés = 3,5 ans
3,5 ans x 26,60 $ = 93,10 $ par mois
Cotisations totales reçues : 18 700 $
18 700 $ ÷ 100 = 187 $
187 $ x 1,55 $ = 289,85 $ par mois

Rente mensuelle totale de Jacinthe :

Rente pour services passés 93,10 $
Rente pour services courants + 289,85 $
Rente mensuelle totale 382,95 $

Jacinthe recevra une rente totale de 382,95 $ par mois au moment de prendre sa retraite à l’âge de 65 ans. Jacinthe opte pour une rente qui sera versée toute sa vie et qui est assortie d’une durée minimale de cinq ans. Ainsi, elle recevra sa rente à vie, mais si elle décède au cours des cinq premières années de la retraite (avant que 60 mensualités soient versées), son bénéficiaire obtiendra une somme forfaitaire correspondant aux paiements devant être versés pendant le reste de la période de cinq ans.

Rappelez-vous que votre propre rente mensuelle pourrait être supérieure ou inférieure au montant calculé à l’aide de la formule, selon l’option de paiement choisie et la décision de partir à la retraite avant l’âge de 65 ans. Consultez la section « Vos options de paiement de la rente » pour plus de détails.

N’oubliez pas de consulter la calculatrice de rente pour déterminer la rente approximative que vous recevrez du régime. Pour ce faire, vous aurez besoin de votre plus récent relevé de retraite annuel du RRFAEC. Si vous ne parvenez pas à le trouver, communiquez avec l’Administration du régime.


Tenir le suivi de votre rente

Une fois par année, vous recevez un relevé de retraite détaillé. Ce relevé fait état de toutes les cotisations versées en votre nom et du montant de la rente que vous avez accumulée jusqu’à cette date. Veuillez vérifier que les renseignements figurant sur votre relevé sont exacts et complets. Dans la négative, communiquez immédiatement avec l’Administration du régime.

Truc : Utilisez votre relevé de retraite annuel pour obtenir les chiffres devant être indiqués dans la calculatrice de rente.

Connexion des fiduciaires Confidentialité Modalités d’utilisation